"Monster Soul" T1 par Hiro Mashima

Ce manga raconte les conflits qu’il peut y avoir entre des monstres et des humains : le tout sur un ton humoristique et décalé.
À Elvenland, monstres et humains cohabitent en paix, mais ce ne fut pas toujours le cas. Un grand affrontement a vu la victoire des humains, ce qui a conduit à rendre certains monstres hors-la-loi. L’histoire débute d’ailleurs par la quête de deux chasseurs de primes humains ayant capturé un Joba : bestiole à la tête en forme de gousse d’ail. Les Black Airs, le groupe de monstre le plus redouté de cet endroit s’interpose et s’en suivra une histoire rocambolesque qui présentera, au fur et à mesure de son déroulement, les différents protagonistes.

Image © Hiro Mashima – Pika
Aki, le héros, humain d’apparence, mais pouvant se transformer en un loup-garou des plus féroces. Tooran, golem à la forme d’une jeune fille un peu cruche et simple d’esprit (excellent ressort comique). Mamie, momie sexy qui est la plus âgée du groupe : elle prend soin d’eux et n’hésite pas à donner de sa personne pour les protéger. L’ultra violent, mais peu futé, James, Frankenstein : son visage a la particularité de ne pas tenir en place (du comique à répétition simple, mais qui fonctionne). Et toute une galerie d’autres monstres plus improbables les uns que les autres.
La particularité de  » Monster Soul «  est de se placer du point de vue de ces créatures, d’habitudes cantonnées au rôle de méchants, cruels et effrayants. Les humains y sont quasiment absents.
Ce premier tome est divisé en trois chapitres complètement distincts. Ils peuvent se lire indépendamment les uns des autres : ce qui est de plus en plus rare dans les mangas qui cartonnent de nos jours, mais qui était encore très courant au début des années 90. Le chapitre 1,  » Voilà les Black Air  » raconte la capture ratée du groupe des chasseurs de prime. Le second chapitre,  » Révolte des montres « , introduit le personnage de Beacon : un fantôme se servant de ses pouvoirs de contrôle sur les êtres afin de lancer une guerre personnelle contre les humains. Le troisième chapitre,  » Changer l’intention en force !  » dévoile la jeunesse de nos héros avec l’apparition de leur ennemi de toujours : Garouelf, une chimère à deux têtes.
Ces trois chapitres ont été pré-publié dans le magazine pour très jeunes enfants Comic Bom Bom, de janvier à mars 2006. Le second volume à paraitre a été écrit bien plus tard, entre juin et septembre 2007, et prend place en enfer. La série à peu de chance de reprendre du fait de l’arrêt du titre fin 2007, après avoir clôturé le dernier chapitre : son auteur concentrant actuellement son studio sur la réalisation du manga «  Fairy tail « .

Image © Hiro Mashima – Pika
Hiro Mashima nous a toujours habitué à beaucoup d’humour dans ses œuvres. Celle-ci ne déroge pas à la règle et reste dans la tradition des grands mangas d’aventure humoristiques comme  » DragonBall «  ou  » One Piece « . On sent d’ailleurs l’influence d’Akira Toriyama, à la fois dans la construction narrative et dans le dessin : surtout sur les personnages secondaires qui font un peu penser à l’ambiance d’un  » Dragonquest « . En tant qu’amateur de jeu vidéo, il ne serait pas surprenant que ce hit des années 80 ait marqué l’auteur.
Extrêmement divertissante,  » Monster Soul «  reste une série sans prétention : néanmoins, le tailnt de son auteur fait que cela fonctionne bien. Le lecteur passe un agréable moment en compagnie de ces personnages burlesques et improbables. Le dessin est identique à ses deux autres séries phares, dans la droite ligne des mangas mythiques des magazines Jump ou Sunday. C’est un pur produit pour les jeunes enfants d’une dizaine d’années, mais qui est accessible aux amateurs du genre, quel que soit leur âge ; pourvu qu’ils aient envie de retrouver leur âme d’enfant et qu’ils soient à même d’apprécier cet humour typique des Japonais.
Bien parti pour être un succès, ce manga est d’ailleurs classé en dixième position des meilleures ventes de mangas en septembre/octobre 2010 comme nous le signalait Gilles Ratier dans son dernier  » TOP 15 MANGAS « .
Gwenaël JACQUET
 » Monster Soul  » T1 par Hiro Mashima
Éditions Pika (6,95€)

Image © Hiro Mashima – Kodansha

About Author /

2 Comments

  • Kim
    11 ans ago Reply

    Permettez-moi de préciser que l’assertion selon laquelle Hiro Mashima aurait été l’assistant de l’auteur de ONE PIECE n’est qu’un mythe. Comme l’a repété M. Mashima à de nombreuses reprises durant ses interviews à Japan Expo 2010, il n’a jamais été l’assistant de personne. Le seul lien que l’on peut faire entre lui et Oda-sensei est d’être de la même génération de mangaka, et d’être tous deux influencés par Akira Toriyama (Hiro Mashima a d’ailleurs déclaré être fan de cet auteur).
    En passant, je voudrais aussi faire remarquer que le titre de sa nouvelle oeuvre est « Fairy Tail » (et non « Fairy Tale »).
    Bien à vous,
    Kim

    • Anonyme
      11 ans ago Reply

      En effet, c’est une erreur de ma part, je corrige l’article afin de ne pas donner de crédit supplémentaire à ce qui est bien une rumeur.
      Merci pour la correction.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Start typing and press Enter to search