Direction Tokyo pour « Kase-san & Yamada » !

Un nouveau départ à Tokyo, c’est la grosse évolution de cette nouvelle série qui du coup reprend au n° 1. Étudiant chacune dans une université différente, le lecteur suit le quotidien de Kase-san et Yamada. Kase continue l’athlétisme et s’entraîne sans relâche, alors que Yamada étudie l’horticulture. Cette dernière va d’ailleurs découvrir rapidement qu’il y a plus matinal qu’elle. De nature assez solitaire, elle va, contre toute attente, se faire rapidement une nouvelle amie. Mais cela ne va pas la détourner de Kase comme il aurait été facile de le glisser dans le scénario. Non, les deux jeunes filles, amoureuses, sont toujours aussi proches : même si ces rencontres créent d’inévitables tensions. En plus, elles ne se voient plus tous les jours, comme c’était le cas dans leur vie d’avant. Ces changements font le sel de cette nouvelle série.

Néanmoins, le fait que Kase soit en colocation avec une autre fille et celui que Yamada se soit trouvé une amie féminine, va créer du stress des deux cotés, ce que l’autrice va parfaitement rendre au fil des pages. C’est cette force dans le scénario qui rend cette suite de mangas si prenants. Les histoires sont assez simples : elles racontent la vie de tous les jours de deux jeunes filles amoureuses l’une de l’autre. Mais aussi banals qu’ils puissent être, ces enchaînements de situations sujets à quiproquos et de dénouements souvent heureux sont parfaitement maîtrisés pour capter l’attention des lecteurs, sans tomber dans des situations pathétiques ou trop convenues.

Bien sûr, le dessin est également un élément primordial de l’œuvre. Les deux personnages étant diamétralement opposés, que ce soit moralement comme physiquement, il est donc facile de les dessiner de manière bien distincte. Pourtant Hiroshi Takashima a su leur insuffler une vie propre, tout en les faisant sortir de leur cadre sans les dénaturer pour autant. De page en page, chaque personnage sait passer d’une attitude studieuse à un moment d’exubérance qui lui est propre. Un dosage finement mis en scène qui indéniablement a contribué à la popularité de ce titre.

Le lecteur prenant en cours de route l’histoire peut, sans problème, commencer par ce premier volume de « Kase-san & Yamada ». La relation et le passé des deux héroïnes sont expliqués au fil des pages, sans alourdir l’histoire principale. Les anciens lecteurs ne trouveront donc pas ces parties redondantes. Voilà une très belle aventure pleine de bons moments réalistes, sans être surjouée, vécue par deux jeunes filles à la joie de vivre communicative.

Gwenaël JACQUET

« Kase-san & Yamada » T1 par Hiroshi Takashima
Éditions Taïfu (7,99 €) – EAN  : 9782375062180

La première série des « Kase-San » n'était pas numérotée, mais les cinq volumes possédaient chacun un titre bien distinct : vol 1 « Kase-San & les belles de jours », vol 2 « Kase-San & le bento », vol 3 « Kase-San & le shortcake », vol 4 « Kase-San & le tablier », vol 5 « Kase-San & les cerisiers ».

Yamada to Kase-san. ©2019 Hiromi TAKASHIMA / Published by Shinshokan

About Author /

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Start typing and press Enter to search